Au détour des ateliers… 1ère journée au Salon du Blog Culinaire

Sans-titre-2

Moments de partage, instants de dégustation ont ryhtmé ce samedi. Retour sur cette première journée riche en saveurs et en rencontres à travers 3 ateliers qui ont retenu notre attention.

Bienvenue à La Table de Pascaloue. Notre amie Reimoise revisite le risotto à l’occasion du salon du blog culinaire #2 : Risotto à l’orange confite au chocolat au lait et tuile de Carambar. Sélection des ingrédients, temps de cuisson, Pascaloue ne laisse rien au hasard : elle veille minutieusement à la cuisson du risotto. 19 minutes de cuisson, dont 2 avec le chocolat, et Pascaloue dispose la préparation dans des verrines. Juste le teps de placer une tulle da Carambar, que nos papilles apprécient dèjà le risotto croquant relevé par l’orange confite. Un régal !!!

pascaloue

 

Barbichounette nous livre ses conseils pour réussir une Suspension à base de nougatine. Au fil de l’atelier qu’elle anime avec dynamisme, elle distille quelques unes de ses astuces culinaires, notamment sur la crème anglaise : « elle est cuite quand la mousse à la surface disparait » nous dit-elle. Adepte de la cuisine participative, Barbichounette convie plusieurs blogueurs de l’assistance à l’aider dans l’élaboration de la recette. Entraide et bonne humeur au rendez-vous…

 

barbichounette

 

Son brin d’accent latin nous fait déjà voyager. Silvia de Savoirs & Saveurs (http://www.savoirsetsaveurs.com/) nous prépare un met de son Italie natale : les gnocchis de Roquefort Papillon au beurre de sauge, crème de potimarron et cèpes. Préparés comme des gnochettis, à savoir sans pomme de terre, les gnocchis sont élaborés avec une base de  farine et de Roquefort Papillon. En bonne italienne, Sylvia travaille la pâte avec les mains… tout un langage. Pendant que les gnocchis cuisent dans une casserole, elle attire notre attention su l’importance du dosage de la farine afin que le gnocchi garde sa consistance lors de la cuisson. Dressage de l’assiette terminé, les gnocchis nous sont présentés saupoudrés de parmesan ( « parmiggiano » comme elle dit si bien). La force du roquefort Papillon se marie à merveille avec la crème de potimarron. On dit quoi…Merci Sylvia.

 

savoirs et saveurs

 

Vivement demain pour d’autres évasions culinaires…

0

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.