Déguster du Roquefort Papillon. Oui, mais comment ?

2010-05-24-03-24-560.jpg

 

Photo : © Joshua Targownik
www.pageandscreen.com

Ce blog fourmille déjà d’une multitude de recettes, imaginant et réinventant le roquefort sous toutes ses formes, même les plus inattendues.

 

Justement, aujourd’hui, nous avons envie de parler de l’accompagnement du roquefort. Comment et avec quoi l’associer ? Pour quelle occasion ? Sous quelle forme ?

 

Pour bien déguster un roquefort, la première chose à faire et surtout à bien faire, c’est d’en prendre soin. Pour cela, quelques conseils de conservation :

– Conserver votre Roquefort dans le bac à légumes de votre réfrigérateur.

Le sortir 2 heures avant dégustation pour qu’il soit à température ambiante.

– Le garder enveloppé dans du papier aluminium, un plat à couvercle ou une boîte en plastique.

 

Quand vient le moment de le déguster, choisissez votre accord préféré :

 

A l’apéritif ou en entrée, mariez le à de petits légumes crus pour profiter du mélange du fondant du roquefort au croquant des légumes.

Si vous avez aimé, les fois suivantes, testez son union avec du céleri ou un avocat bien mûr. Moins connu mais tout aussi délicieux, transformez votre roquefort en farce pour tomates et appréciez la subtilité des saveurs qui s’entremêlent.

Mais le plus souvent, on le retrouve au coin d’une table, entouré d’endives et de noix, au cœur d’une salade.

 

Si vous le préférez en plat de résistance, il est un compagnon idéal, surtout quand il s’agit de poisson blanc comme le turbot. Transformez le alors en sauce en le mélangeant à de la crème fraîche.

Bien sûr il se mêle parfaitement aux cakes, tartes, pizzas, omelettes ou soufflés et les relève doucement de sa note « fleurie ».

 

Enfin, pour ceux qui aiment le déguster dans son plus simple appareil : posez le sur un plateau de fromage et bordez le de tranches de pain de campagne, bien fraiches. Juste à côté, ouvrez une bonne bouteille de vin. Choisissez un vin blanc assez liquoreux comme le Sauternes ou le Jurançon, par exemple. Si vous êtes adeptes des vins doux naturels, allez chercher une bouteille de Porto. Enfin, les vins de la région de Cahors adorent sa compagnie (à consommer avec modération).

Si vous avez envie d’une petite gourmandise pour l’accompagner, pensez au fondant et au sucré de la poire Passe-Crassane, sa rencontre avec le roquefort est tout simplement surprenante.

 

 

C’est bien connu, les goûts et les couleurs ça ne se discute pas. Ces goûts et ces mélanges justement, ce sont les nôtres et il ne tient qu’à vous de nous faire partager vos accords préférés dans un commentaire ou une recette inédite

 

 

 

0
1 Discussion on “Déguster du Roquefort Papillon. Oui, mais comment ?”

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.