Les origines et les traditions du Roquefort PAPILLON

 iStock 000002747401XSmall
En 1906, Paul ALRIC crée le Roquefort PAPILLON, dont le goût inimitable est issu de ses origines, solidement ancrées dans un patrimoine naturel ancestral.

Depuis des siècles, le berceau du Roquefort se situe dans le village de Roquefort-sur-Soulzon, à proximité de la ville de Millau en Aveyron.
Son authenticité est le résultat de l’héritage d’une terre, qui a légué aux hommes une nature riche et généreuse, qu’ils respectent et protègent. Le lien qui unit les hommes et la nature fonde l’identité du Roquefort PAPILLON. Sa notoriété s’impose avec la confiance des spécialistes envers un savoir-faire naturel et traditionnel.
Les « fleurines », sortes de cheminées naturelles au coeur de la roche, sont essentielles à la fabrication du Roquefort. Elles sont le résultat d’un bouleversement écologique, du à l’activité volcanique et à l’alternance des glaciations et des redoux, qui ont fracturé et effondré la corniche du plateau du Combalou, il y a plusieurs millions d’années. 

Dès la fondation des Fromageries PAPILLON, des méthodes d’élaboration sont établies. Grâce à elles, l’entreprise produit déjà 150 tonnes de Roquefort en 1909.
Le secret de ces méthodes traditionnelles réside avant tout dans l’originalité du Pénicillium Roqueforti, et dans la fraîcheur des caves du pays de Roquefort.
Les brebis de race « Lacaune » , seules à produire le lait du Fromage de Roquefort, paissent une herbe savoureuse qui pousse librement sur les hauteurs des plateaux du « Causses », au coeur du terroir Aveyronnais.
Ces brebis traitées matin et soir permettent au lait d’être acheminé jusqu’à la Fromagerie PAPILLON quelques heures après la traite.
Le lait cru est ensuite caillé et découpé en petits dés, avant que le Pénicillium Roqueforti y soit incorporé.
Ce sont ces origines et ces traditions qui donnent le caractère unique des caves de Roquefort, et la grande richesse aromatique de son fromage.

0

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.