L’éducation au goût : 4 conseils

Ce n’est pas un secret, le goût des bonnes choses est avant tout une affaire d’éveil : il s’apprend dès le plus jeune âge. Les astuces sont nombreuses pour stimuler les papilles des plus jeunes et leur faire oublier leurs réticences face à certains aliments.
Voici nos 4 conseils pour que le plaisir de bien manger devienne… un jeu d’enfants !

Conseil n°1 – Impliquez les enfants dès le départ dans les préparatifs de leur repas !

Manger ne se résume pas au contenu de l’assiette et à l’acte en tant que tel. La dégustation débute bien plus tôt, dès le choix des produits et se prolonge ensuite en cuisine lors de la préparation du repas. Vous pouvez commencer par emmener votre enfant au marché, c’est un terrain formidable pour éveiller sa curiositéstimuler ses sens (toucher, vue, odorat, goût), lui faire découvrir de nouveaux aliments, et plus largement la richesse et la diversité du terroir français. Et qui mieux que les producteurs eux-mêmes pour parler avec passion de leur métier, de la qualité et de la provenance de leurs produits ? Si vous avez la chance de posséder un potager, jardinez avec votre petit, et réservez-lui un carré de terre pour qu’il fasse pousser ses propres plantations. Et pourquoi ne pas préparer le repas tous ensemble ? C’est la façon la plus judicieuse d’impliquer votre enfant et de lui donner envie de manger ce qu’il sera fier d’avoir lui-même concocté. Sans compter les délicieux moments partagés ensemble, parce que l’appétit passe aussi par la transmission et la convivialité !

Roquefort Papillon l'éveil au goût des enfantsDroit d’auteur: aigarsr / 123RF Banque d’images
Droit d’auteur: petro / 123RF Banque d’images

Conseil n°2 – Rendez vos assiettes appétissantes !

Manger c’est aussi, et pour commencer, avec les yeux. Pour égayer vos assiettes, variez, misez sur les couleurs, les formes et les jolies présentations. Par exemple, dessinez un bonhomme sur sa soupe, dressez vos morceaux de fruits de façon à former un animal amusant ou transformez vos olives apéritives en pingouins rigolos. C’est l’occasion d’exprimer votre âme d’artiste !
Enfin, pourquoi ne pas miser sur la vaisselle ?

ROQUEFORTPAPILLON_recette-enfant-pingouins© Roquefort Papillon

Conseil n°3 – Soyez malin et faites preuve d’imagination !

Il n’est pas évident de convaincre les plus jeunes de manger un aliment nouveau ou qu’ils pensent détester. Toutefois, les astuces ne manquent pas pour les glisser dans leur assiette de façon totalement inaperçue. Parfois, ce n’est d’ailleurs qu’une question de texture ou d’apparence ! Ils ne sont pas fans des carottes vapeur ? Faites-en de la purée ou un délicieux soufflé ! De façon plus générale, cuisinez les aliments qu’ils redoutent sous une forme qu’ils apprécient : frites de polenta aux petits poisgaufres au Roquefort Papillon de notre carnet de recette pour les enfants, croquettes de brocolisbeignets de chou-fleurspaghetti de courgette à la carbonara ou encore des petits pois carottes revisités sous forme de boulettes.

Encore plus malin, la “pâte à pizza” à base de chou-fleur ou le gâteau au chocolat avec de la courgette, allégés et tout aussi délicieux, ils n’y verront que du feu !

roquefortpapillon-education-au-gout-enfant© Plus une miette dans l’assiette

Conseil n°4 – Le plaisir avant tout !

Dernier conseil et certainement le plus important à retenir : le plaisir. N’oubliez pas que manger doit d’abord être un moment agréable. Dans cette démarche de diversification alimentaire de l’enfant, équilibre, découverte, éveil des sens et bien-manger ne doivent pas être synonymes d’interdiction ou de restriction. Intégrez la nouveauté de manière progressive, ne perdez jamais de vue la gourmandise. Associez toujours les aliments qu’ils redoutent avec un ingrédient dont ils sont friands : par exemple, soyez généreux avec le fromage râpé sur votre gratin de légumes, servez votre compote de fruits avec leurs biscuits préférés ou votre salade de fraises avec une pointe de chantilly maison. Ayez à l’esprit que c’est tout petit que votre chérubin est le plus enclin à la découverte, que ses papilles sont les plus développées et curieuses de nouvelles saveurs marquées. Beaucoup d’enfants sont fans de roquefort dès l’âge d’un an !

Enfin, écoutez leurs envies. Inutile de les priver de leurs produits préférés : ketchup, pâte à tartiner et autres biscuits sont faciles à faire à la maison. Plus sains, ils sont aussi bien meilleurs que leur version industrielle ! Et pourquoi pas, une à deux fois par semaine, ne pas laisser vos enfants décider du menu ? Vous verrez un jour, ce sont eux qui réclameront votre délicieux crumble de courgettes au Roquefort Papillon !

Maintenant que vous avez toutes les clés en main, à vous de jouer !

0

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.